Actualités


LES TERRAINS

Sans terrain, pas de maison !

Cette remarque de bon sens est pourtant la base de tout projet de construction ! Les lotisseurs-aménageurs et les constructeurs ont toujours travaillé conjointement pour mieux servir leurs clients : la complexité du PLU, les règles d’urbanisme, les normes de la RT2012, les formalités administratives expliquent cette proximité afin de tout mettre en œuvre au bon déroulement du chantier sans souci et sans mauvaise surprise. Tout comme choisir un constructeur de maisons individuelles, choisir un lotisseur aménageur, c’est faire le choix de la sécurité, de la tranquillité !

 

Elle est loin l’image du lotissement, trop bien ordonné où s’alignent des constructions identiques et sans cachet… Ces 20 dernières années, les choses ont bien changé ! Le lotisseur-aménageur est un véritable partenaire qui vous garantit un terrain borné, viabilisé, sur lequel vous ferez construire une maison personnalisée, imaginée avec votre constructeur de maisons individuelles.

Un interlocuteur de confiance

Lorsque vous désirez faire construire, vous choisissez d’abord un secteur géographique. En faisant appel à un aménageur, vous mettez toutes les chances de votre côté, puisque en tant que professionnel expérimenté, il connaît parfaitement son territoire et aura à cœur de vous conseiller au mieux : distance par rapport à la ville la plus proche, proximité de commerces, services, écoles, règles d’urbanisme en vigueur, prix du mètre carré, etc. Il dispose d’un large choix de terrains sur différents secteurs et dans tous les budgets. Lorsqu’un terrain est potentiellement aménageable, l’aménageur s’entoure de professionnels compétents, architectes-urbanistes, géomètres et divers intervenants afin de s’adapter aux contraintes techniques, géographiques, réglementaires, écologiques du terrain. Il travaille aussi en lien avec les collectivités qui s’impliquent de plus en plus dans ces programmes de construction car ils apportent une nouvelle dynamique à la commune : arrivée de familles avec des enfants à scolariser, regain d’activité pour les commerces, vie locale plus riche, etc. Les futurs quartiers et les petits lotissements sont réfléchis pour être de véritables quartiers où il fait bon vivre : chaque parcelle est optimisée, bien orientée facilitant la construction dans le respect des normes, voiries et raccordements sont réalisés, l’environnement est paysagé.

 

 

Du « Clé en main »

L’intérêt de passer par un aménageur est la tranquillité d’esprit. Pas de mauvaise surprise : si le terrain est à vendre, c’est qu’il est constructible, borné et viabilisé. L’aménageur a procédé en amont à toutes les formalités : campagne de sondages géologiques, possibilité de raccordement, fouilles archéologiques, conformité avec la Loi sur l’eau, etc. Cette sécurité est aussi très appréciée des banques : pas de surcoût imprévu qui pourrait fragiliser le projet. Contrairement à un terrain diffus, tous ces prérequis sont inclus dans le prix de vente qui comprend également les achèvements, réalisés quand l’essentiel des parcelles est construit : voirie de qualité, places de parking, aménagements paysagers, installations de mobiliers urbains, cheminements piétons pour rejoindre les commerces, l’école, etc. Cette garantie d’achèvement est une obligation contractuelle des lotisseurs-aménageurs. A noter également qu’en cas de revente, un environnement agréable augmente le prix de la maison. Et comme chaque terrain est libre de construction, le futur propriétaire peut faire appel au constructeur de son choix pour avoir la maison qui lui correspond et qui sera différente du voisin !

 
SOURCE : http://www.salondelamaisonneuve.fr/
 
 

LES ÉTAPES DU PROJET

Petit mémo pour bien comprendre toutes les étapes d’un projet de construction !

Si faire construire n’est pas à prendre à la légère, ce n’est pas non plus insurmontable ! L’important est d’avancer étape par étape, bien accompagné par les aménageurs et constructeurs LCA-FFB, des professionnels fiables, compétents et sérieux.

Petit récapitulatif des différentes phases :

1/ définition du budget

Avant d’échafauder tout projet, il est essentiel de connaître son enveloppe budgétaire. Pour ce faire, un rendez-vous avec le banquier s’impose, histoire de voir ce qui est possible…

2/ choix du terrain

Une fois cette enveloppe connue, il faut choisir son terrain… Peut-être avez-vous déjà une idée de la situation géographique ; il faut affiner avec le lotisseur-aménageur : il saura vous conseiller en identifiant vos besoins et vos attentes. Il dispose d’un choix de terrain, prêts à construire ou en passe de l’être (travaux de viabilisation en cours), sur plusieurs communes, et qui correspond à vos critères (prix, proximité commerces et école, distance du travail, etc.).

3/ choix du style de maison et de son constructeur

Vient alors, le choix du constructeur. Chaque constructeur, adhérent LCA-FFB, a son style, à vous de choisir celui qui vous correspond. Celui-ci aura à cœur de discuter avec vous pour recueillir vos souhaits et commencer ainsi à ébaucher les plans de la maison en fonction de l’orientation du terrain, de l’environnement, de vos envies et du budget… Il élabore le plan.

4/ Réservation du terrain et finalisation du projet avec le constructeur

Le constructeur prend le temps de peaufiner le projet et vous présente le plan finalisé, les détails techniques composant la maison ainsi que son prix final. Projet de maison terminé, vous pouvez réserver fermement le terrain chez le lotisseur-aménageur.

5/ Signatures du compromis pour l’achat du terrain et du contrat de construction

Une fois cet avant-projet validé, vous allez signer le Contrat de Construction. Ce contrat engage le constructeur (loi de décembre 1990) : assurance Dommage-ouvrage, garanties d’achèvement des travaux, livraison dans le respect du délai et au prix convenu. Parallèlement, retour vers le lotisseur pour signer le compromis de vente du terrain.

6/ Dépôt du Permis de Construire et offre de financement

Enfin l’heure du dépôt du Permis de Construire ! Avec le récépissé du dépôt du PC, le contrat de construction et le compromis de vente du terrain, c’est le moment d’aller revoir le banquier pour faire le montage des offres de prêt : l’existence du contrat de construction (loi de 1990) et l’acquisition d’un terrain en lotissement sont pour les banques, un gage de confiance, de fiabilité. Ils participent au montage d’un dossier de prêt solide et sérieux. Il ne faut pas hésiter à solliciter les partenaires financiers LCA-FFB.

7/ Signature de l’acte authentique de l’achat du terrain chez le notaire.

Après quelques semaines, votre demande de prêt est acceptée, rendez-vous chez le notaire pour la signature de l’acte authentique de l’achat du terrain. Tant que vous n’êtes pas propriétaire du terrain, impossible de commencer les travaux ! Dans le même temps, le permis de construire est accordé, tout est au vert pour débuter le chantier.

8/ Dernière mise au point technique avant le début du chantier

L’objectif de cette rencontre est de revoir l’ensemble de la « Notice descriptive » élaborée au moment de la signature du contrat de construction et qui reprend tous les détails techniques de la maison (type de chauffage, isolation, etc.). Si le client le souhaite, quelques petits changements sont encore possibles.

9/ Phase des travaux, ponctuée de réunions de chantier

avec les futurs propriétaires. La période des travaux suit un calendrier préalablement établi pour respecter les délais convenus.

10/ Livraison et remise des clés en temps et en heure

Lors du procès verbal de réception qui officialise la livraison, une visite de la maison permet de faire un tour d’ensemble des travaux, de se faire expliquer le fonctionnement des équipements ou encore l’emplacement des compteurs, etc. Le jardin est clôturé, c’est un des points réclamés par le lotisseur pour faciliter son travail d’aménagement des espaces verts, des voieries, du stationnement, des trottoirs, de l’éclairage… Ces travaux de finition incombent au lotisseur ; il est couvert par une garantie d’achèvement en cas de défaillance.

11/ Il n’y a plus qu’à s’installer et décorer

pour profiter d’un chez soi, comme on en avait rêvé

 
SOURCE : http://www.salondelamaisonneuve.fr/